le "WEB" est devenu immensément varié :
- backoffice ayant des multitudes d'écrans et fonctions
- serveur - base de données ayant des millions d'enregistrements
- imports / exports de données dans divers formats
- widgets
- sécurité
- paiements web
- performances
- multi-serveurs
- des tâches automatiques lancées toutes les minutes
- des traitements asynchrones
- gestion de XMLs, web services...
- moteurs de recherche...
- logs, statistiques...
- multi-utilisateurs...
- haute sécurité
- haute disponibilité

il vraiment question de "web applicatif", mettant en jeu des programmes complexes, des bases de données conséquentes, et plusieurs technologies qui communiquent entres elles. Au même titre qu'un logiciel non web, la réalisation d'un site ambitieux nécessite étude, outils, plusieurs spécialistes et intervenants.